Les sept jours de Simon Labrosse

Les sept jours de Simon Labrosse en deux mots

affiche Les 7 jours de Simon Labrosse, Frechette, compagnie de mauvaise foi

« Au commencement était Simon et Simon était sans emploi. Le soleil brillait, les oiseaux chantaient, tous les espoirs étaient permis. Le matin du premier jour, le taux de chômage est à 10,4% et les taux d'intérêt aussi. Simon se dit que pour une coïncidence, c'est toute une coïncidence et que c'est sûrement son jour de chance. »

Simon est sans emploi, mais ne se décourage pas. Chaque matin, il s'invente un nouveau métier pour s'en sortir et remplir le vide de sa vie. Il se fait tour à tour cascadeur émotif, finisseur de phrases ou allégeur de conscience. Pour faire part de ses idées formidables au monde, et surtout pour payer son loyer, il décide de se mettre en scène et de raconter sept jours de sa vie, épaulé par deux compagnons. Oui mais voilà, Léo, son vieil et seul ami, est maladivement négatif et Nathalie, rencontrée via une petite annonce, est obnubilée par son extraordinaire vie intérieure. Rien ne va alors se dérouler comme Simon l'avait prévu...

Derrière cet argument ludique, Carole Fréchette nous parle, à travers la quête désespérée de Simon, de la solitude et de la difficulté de trouver sa place dans le monde actuel.

Dates

Les sept jours de Simon Labrosse de Carole Fréchette se jouera:

  1. du 16 au 21 décembre 2014 à 20h30 - au Théâtricul - Genève

Réservations : reservations@demauvaisefoi.com en précisant votre nom, le soir et le nombre de places.
Entrées : 15.- (tarif réduit : 10.-, soutien : 25.-)

Carole Fréchette

Carole Fréchette est une auteure québécoise renommée. Comédienne de formation, elle a de nombreuses cordes son arc, notamment l'enseignement, l'organisation de festivals, la critique. Elle se consacre à l'écriture depuis une quinzaine d'années. Ses pièces, traduites en 14 langues, sont jouées un peu partout dans le monde.

Les Sept Jours de Simon Labrosse est jouée pour la première fois au Québec en 1997 et deux années plus tard en France. L'oeuvre est adaptée pour la télévision et devient finaliste au prix du gouverneur général, comme le sont aussi deux autres de ses pièces, La Peau d'Elisa et Jean et Béatrice. Elle reçoit par ailleurs de nombreuses récompenses, au Canada et l'étranger, notamment pour Les Quatre morts de Marie et Le Collier d'Hélène.

Distribution

Mise en scène :

Avec :

Remerciements

La Compagnie De mauvaise foi remercie chaleureusement le fonds mécénat SIG pour son soutien.